volksburgautogefuhl

forum du club et des passionés du groupe VAG
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualité VW

Aller en bas 
AuteurMessage
easyriders
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 337
Age : 46
Localisation : Belgique
Emploi/loisirs : Automobile
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Actualité VW   Mer 6 Aoû - 21:25

Le constructeur allemand Volkswagen est l'un des sponsors officiels des Jeux Olympiques 2008 de Pékin (du 8 au 24 août). Il va alors fournir 5 000 véhicules moins polluants et moins gourmands en carburant, dotés de technologies environnementales : il saisit ainsi cette occasion pour les promouvoir devant les caméras du monde entier. Les modèles sélectionnés sont les suivants : le Touran EcoFuel (bi-carburant GNV/essence) ; le Tiguan 2.0 TDI (6.9 l/100 km) ; la Magotan 2.0 TDI (version locale de la VW Passat, 6.2 l/100 km) et la Magotan BlueMotion (5.1 l/100 km) ; la Sagitar 1.4 TSI (appelée aussi Jetta, 6.4 l/100 km).


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volksburgautogefuhl.superforum.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualité VW   Mer 6 Aoû - 22:02

Ahhh chouette l'info, mais bon c'est pas les quelques voitures que Vw va fournir, qui va changer le climat de la Chine!!!! N'empêche c'est déja le premier pas!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualité VW   Ven 31 Oct - 16:50

Nouveau Volkswagen Scirocco






Trente-quatre ans après le lancement du premier Scirocco et deux ans après la révélation, au Mondial de Paris, du concept Iroc annonçant son renouveau, Volkswagen commercialisera fin septembre la troisième génération de son légendaire coupé. Inutile de dire que ce nouveau venu uniquement mû par des blocs turbo - dont la puissance oscillera entre 122 et 200 ch pour les TSI essence, et entre 140 et 170 ch pour les diesel TDI -, n'a plus rien à voir avec son ancêtre, si ce n'est le charme sportif qu'il continue à distiller. Vitrine de haute-technologie, ce coupé-break au saisissant dessin entend bien, dès l'automne, redonner vie au segment des coupés. Nous sommes allés vérifier sur les côtes du Portugal où il sera produit si ce nouveau Scirocco disposait bien des atouts nécessaires pour s'imposer sur notre marché.

Trente-quatre ans après le lancement du premier Scirocco et deux ans après la révélation, au Mondial de Paris, du concept Iroc annonçant son renouveau, Volkswagen commercialisera fin septembre la troisième génération de son légendaire coupé. Inutile de dire que ce nouveau venu uniquement mû par des blocs turbo - dont la puissance oscillera entre 122 et 200 ch pour les TSI essence, et entre 140 et 170 ch pour les diesel TDI -, n'a plus rien à voir avec son ancêtre, si ce n'est le charme sportif qu'il continue à distiller. Vitrine de haute-technologie, ce coupé-break au saisissant dessin entend bien, dès l'automne, redonner vie au segment des coupés. Nous sommes allés vérifier sur les côtes du Portugal où il sera produit si ce nouveau Scirocco disposait bien des atouts nécessaires pour s'imposer sur notre marché


Efficace mais un peu fade

La prise de contact avec le Scirocco est bonne : ses sièges profonds et sculpturaux offrent une assise très correcte et leur maintien est bon. Le volant, avec sa très large jante, séduit moins. Petites mains, passez votre chemin ! Contact ! Même s'il reste discret, le bloc quatre cylindres essence 1.4 TSI de 160 ch est bien là, et s'avère efficace, mais sans excès, sur ce véhicule de 1 271 kilos, et ses reprises satisfaisantes sans être époustouflantes - son couple culmine à 240 Nm. La direction assistée électromécanique se révèle particulièrement précise et le châssis agile, même s'il gagnerait à être un peu plus ferme. La boîte manuelle à six vitesses offre pour sa part un agrément qui ne se dément pas avec les kilomètres. On regrettera que la visibilité vers l'arrière soit considérablement réduite par la toute petite vitre du hayon, ce qui gêne les manœuvres de recul. Court, le rayon de braquage rend cependant le Scirocco très maniable. Les amateurs de performances plus tranchées opteront pour le bloc 2.0 TSI de 200 ch que nous avons également testé et qui dispose d'une boîte DSG à six rapports et double embrayage. Malgré ses 47 kilos supplémentaires, il offre indéniablement une vivacité supérieure - son couple maximal est de 280 Nm - et un chant nettement plus envoutant que ceux du 1.4, ainsi que des trains roulants plus rigides. Il s'adresse clairement à des conducteurs en quête de sensations plus franches.

Passagers et piétons bien protégés !

De série, le nouveau coupé Scirocco propose l'ESP, l'antipatinage EDS, un freinage époustouflant - avec l'ABS et ASR - et six airbags - avant, latéraux et de fenêtres. Des zones de déformation optimisées et un corps en mousse intégré derrière le revêtement du pare-chocs viennent accroître la protection des piétons en cas de choc.


Confort: Un peu trop sobre !

L'habitacle du nouveau Scirocco brille par sa sobriété. Trop, peut-être ! Dépouillée, la planche de bord ne flatte pas les regards. Des deux GPS proposés par VW, on préfèrera le modèle de pointe, le premier se montrant un peu trop lent. On se félicitera cependant que Volkswagen ait pensé au confort du passager qui dispose d'une poignée de maintien au niveau du toit. Il profite également, comme le pilote, d'une très large poignée triangulaire située à l'intérieur de la portière et d'un cale-cuisses encadrant le levier de vitesse. A l'arrière, deux sièges individuels attendent les passagers. Dommage que leurs appuie-tête, solidaires du dossier des sièges, gênent les plus grands gabarits. Pour illuminer ce vaste habitacle, VW propose un toit panoramique que l'on peut entrebâiller facturé au prix de 890 euros dans le Pack City qui comprend également un radar de recul et l'alerte de pression des pneus. Il compensera la petite surface vitrée - latérale et arrière surtout - de ce coupé qui réduit considérablement la visibilité. Sans être immense - 292 l -, le coffre peut offrir une capacité maximale de chargement de 755 l, banquettes rabaissées. On déplorera toutefois son seuil de chargement trop haut.

Budget: Ses compatriotes vont trembler !

Disponible en trois finitions (Scirocco, Sportline et Carat), le nouveau coupé Scirocco, dans sa version 1.4 TSI de 160 ch est vendu entre 24 100 et 27 000 euros. En comparaison, l'Audi A3 1.8 TFSI qui, elle aussi, développe 160 ch, s'affiche entre 27 040 et 29 570 euros. La BMW 118i qui offre 2.0 de cylindrée, mais une puissance de 143 ch, est commercialisée entre 24 900 et 28 850 euros. Quant au Scirocco 2.0 TSI de 200 ch avec boîte DSG 6, il n'est disponible qu'à partir de la finition intermédiaire Sportline, et est tarifé entre 29 150 et 30 900 euros. De son côté, l'Audi A3 2.0 TFSI qui développe également 200 ch se négocie entre 31 580 et 33 710 euros et sa version S tronic à boîte séquentielle à six rapports est vendue entre 32 950 et 36 950 euros. Quant à la BMW 120i, moins puissante que ce Scirocco TSI de 200 ch puisqu'elle n'en développe que 170 avec un bloc 2.0, elle est commercialisée entre 27 150 et 31 000 euros. A noter que sur cette dernière, la boîte automatique à six rapports est optionnelle. Le nouveau coupé de VW conçu à Palmela au Portugal se veut donc très compétitif. La concurrence est prévenue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualité VW   Ven 31 Oct - 18:56

VW Golf VI 2.0 TDI 140






Pour sa sixième génération de Golf, VW n’est pas reparti d’une feuille blanche en reprenant nombre d’éléments de sa devancière. Mais le plus important était de la faire progresser. Cela tombe bien, c’est le cas.


Conduite:
Il ne faut pas attendre de miracle de cette nouvelle VW. À l’exception du moteur, le nouveau 2.0 litres common rail de 140 ch, ici associé à l’excellente transmission automatique à double embrayage DSG, rien n’a changé. La plate-forme est identique à celle de sa devancière, seule la longueur totale et les porte-à-faux avant et arrière évoluant… dans le détail. On retrouve donc une compacte très stable, avec une direction électrique idéalement assistée mais n’offrant pas le ressenti de celle d’une Peugeot 308 par exemple, maniable en ville et plutôt plaisante. Reste que les amateurs de conduite resteront un peu sur leur faim avec un dynamisme en retrait de celui qu’offrent les rivales françaises. Cela dit, on n’achète pas une compacte diesel pour tailler de la courbe sur circuit.

Sécurité :
Avec cette nouvelle génération de Golf, VW inaugure des accessoires jusque là réservés à des véhicules plus chers. Ainsi, outre ses sept airbags, la Golf peut se doter d’une caméra de recul camouflée dans le logo de la malle qui s’escamote tout seul, d’airbags latéraux arrière couplés à des détecteurs de non verrouillage de ceintures arrière ou, dès le début de l’année prochaine, d’un régulateur de vitesse qui gère automatiquement les distances de sécurité. Il faut ajouter à cela une tenue de route rassurante, un freinage mordant mais un peu moins facile à doser que sur une Peugeot 308 et un ESP livré en série que l’on ne peut pas complètement déconnecter. Dommage toutefois que l’on ne puisse pas avoir de phares au xénon.


Confort: C’est la bonne surprise de VW. Proposée en option à 1 080 €, la suspension pilotée qui offre trois modes, normal, « comfort » ou sport, ménage un excellent confort de roulement en assurant un bon maintien de caisse. On ne peut lui reprocher que de légères trépidations à basse vitesse. Et comme l’habitabilité, déjà excellente, n’a pas évoluée, que la finition demeure l’une des meilleures de la catégorie et que l’insonorisation a été soigné, l’ensemble en fait l’une des compactes les plus confortables. La discrétion du quatre cylindres TDI n’y est pas étrangère. Un seul défaut selon nous : le passager du centre, à l’arrière, devra encore chevaucher l’énorme tunnel de transmission des versions 4x4 4motion.


Ecologie:
Ni bonus, ni malus en boîte DSG… mais 200 € d’avantage en boîte manuelle six vitesses grâce à des émissions de CO2 abaissées à seulement 129 g/km. De surcroît, cette Golf TDI bénéficie d’un filtre à particules en série. Bref, on n’est pas loin du sans-faute.

Budget: Contrairement aux idées reçues, une Golf n’est pas hors de prix. Avec ce sixième opus, VW le confirme : à équipement équivalent, l’Allemande s’affiche à un tarif à peine plus élevé que celui d’une Peugeot 308 2.0 HDI 136 Premium Pack. Et comme elle devrait profiter d’une meilleure valeur de revente en occasion, rouler en Golf 6 n’est pas réservé à une élite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualité VW   Ven 31 Oct - 19:13

Volkswagen Pick-Up Concept






Si le Mondial de l'Automobile mobilise l'ensemble de la presse spécialisée, la ville néerlandaise d'Hanovre présente elle juste avant, son salon IAA dédié aux véhicules utilitaires du 25 septembre au 02 octobre prochain. Parmi les véhicules attendus, le concept pick-up de Volkswagen destiné aux pays d'Amérique du sud, d'Australie et d'Afrique du sud, friands de ce type de carrosserie.

C'est probablement dès l'automne 2009 que de concept, le pick-up de Volkswagen deviendra un véritable véhicule de série, venant lutter avec les mastodontes que sont le Toyota Hilux, Nissan Navara et autre Mitsubishi L200 pour ne citer que les plus connus. Construit dans l'usine argentine Volkswagen de Pacheco, le prochain pick-up allemand proposera des dimensions fort respectables : 5,18 m de long pour 1,90 m de large et une surface de chargement de 1,55 m de longueur.

A chacun son pick-up

Côté look, le pick-up de Volkswagen et sa double cabine arbore des lignes horizontales de baroudeur massif mais moderne, disposant de grosses roues et de passages de roues extrêmement généreux. Evidemment, le pick-up outre-rhinois disposera d'une transmission intégrale 4Motion manuelle, à six rapports, d'un blocage de différentiel et d'une gamme courte pour s'aventurer sur les terrains hostiles. En outre, ses supensions seront indépendantes à chacune des quatre roues.

Les moteurs du pick-up seront ceux déjà connus du Groupe VW, mais un nouveau bloc TurboDiesel Common-Rail (finis les injecteurs-pompes) devrait aussi intégrer l'offre, notamment pour tenter de séduire lles automobilistes européens. Mais Volkswagen n'entend pas faire de son prochain pick-up un véhicule efficace mais rudimentaire. L'habitacle offrira donc des équipements d'agrément de haute volée, à l'image d'une berline classique. Même constat pour les rangements, annoncés comme nombreux. Plusieurs variantes du pick-up devraient ainsi être commercialisées : le 4x4 pratique pur et dur pour les entrepreneurs et baroudeurs pur jus, et d'autres davantage axés véhicules de loisirs pour les particuliers. Savoir plaire à chacun et donc au plus grand nombre, voilà une idée pragmatique
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualité VW   

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualité VW
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Actualités de la Bundesliga
» Actualité All-musculation de Janvier 2011
» Actualité des transferts Berrichon 2010 / 2011 : 2éme Topic.
» Site sur l'actualité berrichonne
» Journée d’info sur les actualités en éthologie équine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
volksburgautogefuhl :: Vidéo et Photos :: Les news les salons et les protos-
Sauter vers: